La Province du Bénin

[Retour]

Nouvelle Equipe Provinciale 28/12/2015

Chères soeurs chers frères,

 

Depuis hier nous avons eu la joie de connaître et d'accueillir avec foi et espérance notre nouvelle Provinciale en la personne de soeur Pierrette Marie BOSSOU et aujourd'hui, le chapitre a élu comme conseillères nos soeurs Adeline ATTASSOKO (Assistante) et Euphrasie KOKOUN; nous rendons grâce à Dieu pour leur disponibilité

 

Notre gratitude va vers toute la Congrégation pour son accompagnement depuis le décès de Marie Justine. Merci pour vos prières, vos messages et vos gestes fraternels qui nous sont allés tout droit au coeur.

 

Avec vous nous confions à Dieu notre nouvelle Equipe Provinciale et leur assurons de notre soutien affectueux et de nos prières.

 

vos soeurs de la Province Amazone du Bénin

 

 

 

Chapitre provincial

 

Notre chapitre provincial a débuté ce lundi 28 décembre 2015 à 16h30 par une célébration animée par les sœurs Adeline et Marie Philomène. Au cours de la célébration, nous avons balayé ce qui constitue des failles pour notre province. Ensuite chaque communauté a pris une bougie à qui elle a donné un nom : l’espérance, l’humilité, la miséricorde, la considération mutuelle et l’unité. Les cinq bougies nommées et allumées ont été mises ensemble pour former une flamme ce qui symbolise l’unité que nous allons former dans la province.

 

A l’issue de a célébration, nous avons eu la nomination et l’accueil de la nouvelle provinciale sr Pierrette BOSSOU pour finir et entamer le mandat entamer la feue sr Marie Justine.

 

Après 15 minutes de pause, les sœurs Adeline et Marie Philomène nous ont fait l’évaluation du projet de leur équipe dans laquelle elles nous ont partagé ce qu’elles ont vécu avec sr Marie Justine et ce qui reste à faire. Nous avons fini la soirée par la remontée de ce que nous voulons vivre en province et de ce que nous attendons de la future équipe provinciale après un temps de réflexion personnelle et un temps de travail en groupe. 



L'Assemblée de la Province - 2015

L'Assemblée a donné le coup d'envoi pour une nouvelle année apostolique.

 

Sœur Marie Béatrice est venue de Rome pour encourager les sœurs éprouvées par le décès de Sr Marie Justine Agbo leur provinciale. 

 

Renouvellement de vœux et jubilé des 50 ans de Sr Begoña et des 25 ans de Marie Béatrice ont été une occasion de fête.  

Ghislaine écrit>

 

 

Fête à PARAKOU.

 

École Émilie de Villeneuve>

 


Cotounou : Assemblée provinciale du 17 au 19 septembre 2014

Le jeudi 17 septembre à 19 heures, nous avons débuté l’Assemblée par une célébration animée par la communauté de Sèhouè. La célébration a commencé par une procession avec la photo de Sr Marie Justine pour signifier sa présence invisible parmi nous car elle a préparé cette assemblée avec son conseil. Au cours de la célébration, nous avons fait mémoire de tout ce que nous avons vécu de bien et de beau avec elle et tous les évènements heureux de cette année.

 

Après la célébration, suit le mot d’accueil du conseil dans lequel sont inclus le mot de bienvenue à Sr Marie Béatrice venue nous accompagner pendant ce temps fort de partage et de réflexion et l’annonce du thème intitulé « la miséricorde ».

 

La journée du vendredi 18 septembre a commencé avec l’eucharistie suivie du petit déjeuner. Après une définition donnée au mot miséricorde dans la bulle du Saint Père (N° 2 et 6) après avoir donné spontanément des termes qui ont rapport au mot, la soeur nous a aidées à énumérer des situations au niveau mondial (N°15), au niveau de notre pays le Bénin et au niveau provincial qui peuvent pousser à parler de la miséricorde aujourd’hui. Après une pause, nous nous sommes retrouvées en groupes pour aborder le thème à travers les Écritures Saintes. Dans les textes de l’Ancien Testament, nous avons relevé les facettes et les termes utilisés pour parler de la miséricorde. Dans les textes du Nouveau Testament, nous avons essayé de relever la manière dont Jésus a manifesté la miséricorde de Dieu au peuple et les attitudes qu’il nous recommande pour « être miséricordieux comme notre Père est miséricordieux ». La matinée a pris fin avec un temps de prière personnelle.

 

L’après-midi, nous avons travaillé sur les écrits de Notre Bonne Mère et les constitutions 2004, pour voir les facettes de la miséricorde, comment elle a vécu cette miséricorde et la manière dont elle nous demande de la vivre. Après, nous avons eu une demi-heure d’intériorisation de tout ce que nous avons vécu dans la journée. Cela a été suivi d’une mise en commun par communauté où nous avons choisi deux ou trois éléments que nous désirons vivre.

 

La journée du samedi 19 s’est ouverte aussi avec la messe au cours de laquelle ont eu lieu le renouvellement des vœux des sœurs Prisca et Fidelle et l’action de grâce pour les jubilés de nos sœurs Bégonia et Marie Béatrice. A 9heures, nous avons débuté les activités avec propositions pour marquer l’année Villeneuvienne par communauté et en province. Après une pause, nous avons fait l’évaluation et la programmation des activités par secteur. Nous avons fini la matinée par le repas de fête des jubilés.

 

L’après-midi a été marqué par l’évaluation et la programmation des activités des équipes, le partage de sr Fidelle sur ce qu’elle a vécu au SITP, la présentation des documents de l’économie et du social et la préparation au discernement du chapitre provincial prochain par Sr Marie Béatrice et enfin les divers.

 

La célébration et l’envoi en mission a clôturé l’Assemblée.

 

Nous disons un grand merci à l’équipe générale qui nous a envoyé Sr Marie Béatrice pour nous accompagner pendant tout ce temps fort. Merci également à toute la congrégation pour leur soutien fraternel et spirituel.

****

Le cheminement de la Province, est habité par le désir de faire de Jésus notre compagnon de route et le désir d’aller toujours plus loin.

Équipe d'animation provinciale
Adeline,M.Justine,M.Philomène

Les communautés sont très actives, ouvertes aux imprévus, engagées dans les différents lieux de mission et dans les paroisses, avec une attention particulière envers les plus fragiles et les rejetés de la société : les enfants, les prisonniers.


  C’est une Province qui chemine avec peu de soeurs mais certaines communautés collaborent bien avec les laïcs.

Assemblée  Provinciale  : septembre 2014

Notre Assemblée Provinciale a eu lieu du 17 au 19 septembre 2014. L’Eucharistie était le centre de nos rencontres quotidiennes. Pendant cette Assemblée, nous avons réfléchi sur les différents travaux  envoyés par l’équipe Ad Hoc de l’économie solidaire  et sur  l’Histoire de la Congrégation envoyé par Sr Anne Michèle SARR pour Continent Africain. Travail très intéressant et riche qui pousse notre curiosité à continuer les recherches d’approfondissement. L’assemblée a été clôturée par une célébration au cours de laquelle, il y a eu l’envoi en mission des sœurs qui ont reçu une obédience et celui de chaque communauté.

 

Notre Assemblée Provinciale est suivie du conseil élargi regroupant les responsables de communautés et de Secteurs et un après midi réservé aux jeunes professes.

 

Que le Seigneur accorde à chacune les grâces dont elle a besoin pour cette nouvelle apostolique.    


Cliquer sur l'image
Cliquer sur l'image

Pour mieux connaître L'HISTOIRE,

vous pouvez lire la plaquette

éditée à l'occasion des 25 ans

de l'arrivée des soeurs au Bénin

     décembre  1988 - 2013.

En lire plus

http://fr.calameo.com/read/000548648ee6bee6c8b07

 

 C’est dans une grande joie que nous avons célébré ce jubilé d’argent. L’érection de la Province a donné aussi à ce jubilé un tableau spécial. La procession d’entrée a été faite avec le symbole choisi par la province. Nous avons choisi une femme amazone qui s’inspire de la Parole de Dieu. 

 


 

De Parakou au Bénin 

 à  Pouytenga au Burkina

 

 Pouytenga, un nom plein de sens. En effet Pouytenga signifie partage. Que sommes nous aller faire au Burkina Faso, plus précisément à Pouytenga, nous communauté Emilie de Villeneuve de Parakou ?

Lire la suite>

Parakou - Postulat - Foyer Saint Joseph

cliquer sur la page
cliquer sur la page

Fête de Noël au Foyer Saint Joseph
Le foyer Saint Joseph de Parakou est un centre qui accueille les enfants et les jeunes filles en situation difficile et victime du mariage forcé. Pour donner un meilleur avenir de ses enfants les sœurs  et le personnel se dévouent auprès d’eux. En plus des études et la formation professionnelle, ils organisent aussi pour eux des activités de détente pour leur épanouissement.
Dans le cadre de ses activités au titre de l’année 2013, ils ont organisé à l’intention  des enfants la « Spéciale Noël Des Enfants » afin de leur permettre de passer dans la grande joie les fêtes de fin d’année. Les opportunités sont offertes aux enfants de s’amuser, de festoyer et de recevoir des cadeaux de Noël tout comme les autres enfants qui ont des parents. Cette fête s’est déroulée le 23 et 24 Décembre2013. Pour la réalisation de ce projet plusieurs structures ainsi que certains particuliers les ont fortement soutenus.
Les manifestations ont commencé le mardi 23 dans l’après-midi. Elles ont débuté à 16heures par une caravane avec tous les enfants du diocèse de Parakou qui commence au centre d’alphabétisation jusqu’au centre don Bosco où ils ont eu droit à des divers jeux et à l’animation..

Le 24Décembre, c’est la grande fête pour les enfants du foyer. A 9h 30, ils ont pris départ du foyer pour la résidence COTEB. Toute la matinée était consacrée à des jeux. A 13heures, ils ont partagés avec le personnel le repas dans une ambiance très conviviale.


L’après midi vers 16heures, c’est l’ouverture de la dernière et grande phase de ces deux jours de fête. Elle s’ouvre avec l’allocution de la responsable du foyer Sœur Euphrasie qui a remercié les différents donateurs ainsi que tout le personnel qui se dévoue auprès de ces enfants. Il y a eu des ballets, des sketchs, des interprétations, des danses, des poésies et des chorégraphies qui ont coloré cette soirée. Les différents invités, à travers leurs mots ont remercié les sœurs pour le travail qu’elles font auprès de ces enfants et ont invité les enfants à la sagesse et à la réussite afin de devenir l’un des cadres du pays malgré leur statut. Ensuite « Papa Noël » par le biais des invités et des sœurs a remis des cadeaux aux enfants. Ils étaient très contents jusqu’à ce que certaines ont coulé des larmes par émotion.
Un petit goûter a clôturé la fête par une bonne ambiance.


Fête patronale de la congrégation à l’école Emilie de Parakou

 

8 Décembre, jour de la fête patronale de la congrégation c’est aussi pour nos écoles un grand jour. Cette année, elle coïncide avec les 25ans de la présence de la congrégation au Bénin. Pour ne pas la manquer, nous l’avons fêté ici le 5 Décembre avec les élèves, les parents d’élèves et les enseignants avant d’aller à Cotonou.


A 7h30, commence l’arrivée des enfants bien habillés et très joyeux. Mais la joie se voyait plus chez les élèves du primaire. Chez ceux de la maternelle, c’était des pleurs car la fête était organisée au primaire où ils n’étaient pas habitués. Alors, ils étaient un peu dépaysés


Vers 8h45, commence la procession, avec la statue de la Vierge Marie, dirigée par les maîtresses du primaire. Elle a été suivie par la messe célébrée par le Père Innocent AFEZUKE, notre aumônier. Celui-ci a invité les élèves à l’obéissance et au travail bien fait comme Marie Immaculée pour montrer leur identité d’élèves de l’école des sœurs de Notre Dame de l’Immaculée Conception. La messe a été très belle, animée par les élèves eux-mêmes. Mais le plus beau, c’est que le sanctus a été chanté à la place du kyrie. Heureusement que la directrice est devenue maîtresse du chœur pour remettre les choses en ordre. Le Seigneur qui connait le cœur de l’enfant a dû sourire et  accueillir notre prière. 


A la fin de la messe, les enfants ont participé aux différents jeux organisés. Ensuite, les repas copieux préparés par les cantinières leur ont été partagés ainsi qu’aux enseignants et aux parents d’élèves présents.


La fête a pris fin à 12h30. C’était une belle matinée ! Que Marie Immaculée continue comme elle l’a toujours fait à protéger tous ces enfants qui nous sont confiés, qu’elle nous obtienne auprès du Seigneur les grâces dont nous avons besoin pour leur meilleure éducation.

 

A l’exemple d’Émilie, les sœurs de l’Immaculée au Bénin, cherchent à faire connaître Jésus Christ et à donner un enseignement solide aux enfants.

  

4 communautés :

Cotonou Zogbohoué

Ecole primaire et Jardin d’enfants,

Ecole ménagère, avec atelier de confection des tenues scolaires,

Visite des prisonniers…

 

Séhoué

A travers la MATERNITÉ les sœurs offrent leur service de santé, d’écoute, de conseil à la population DE SÉHOUÉ. Des sensibilisations sur différents thèmes touchent un bon nombre de personnes et s’étend aussi sur les villages environnant.

 

Parakou Émilie

Ecole primaire et jardin d’enfants

 

Parakou Saint Joseph

Pastorale de l’enfance esclave

 

Au Bénin, la migration et le travail des enfants remontent à un passé lointain. Ils s’inscrivent dans une stratégie d’éducation et d’ascension sociale où les enfants sont placés par les parents auprès d’un tiers, sans rémunération, pour acquérir des connaissances nouvelles. La traite constitue une version pervertie de cette pratique sociale. Elle constitue, à l’heure actuelle, une réalité béninoise qui prend de l’ampleur pour des raisons sociales, culturelles, économiques et institutionnelles.

Les sœurs, accueillent ces enfants pour leur redonner le goût de vivre, de se sentir aimés, de les insérer dans un système éducatif et de rechercher à les réinsérer dans leur famille.