Témoignage de Soeur Rosa


[Retour]

Soeur Rosa Boni en Haïti

 

Témoignage de Soeur Rosa Boni après 3 mois vécus en Haïti

 

Soeur Rosa en Haîti

 

Soeur Rosa en Haîti Soeur Rosa en Haîti

 

        J’ai éprouvé un choc en parcourant la ville de Port-au-Prince et en constatant tout ce que le séisme a laissé derrière lui : ruine, sinistrés vivant sous des tentes, promiscuité, appauvrissement, désordre…

   

        J’ai expérimenté la précarité des moyens de transports (parfois inhumains) et la dureté des routes presque inexistantes,

 

         J’ai fait l’expérience de ma fragilité physique (fatigue), mon impuissance face à toute cette réalité qui ne peut laisser indifférent. J’ai pleuré face à la souffrance de certaines femmes. C’est vraiment dure leur vie. J’ai aussi appris à écouter sans comprendre (langue créole).

  

        J’ai fait l’expérience d’être sur une terre étrangère (je suis l’africaine) au milieu de ce peuple noir. L’Afrique est si loin pour eux. Et pourtant !

  

        J’ai été fortement interpellée par le témoignage de solidarité de certaines communautés religieuses. Ayant tout perdu durant le séisme, elles ont fait l’option de rester avec la population sous les tentes. D’autres ont tout simplement laissé leur espace pour le transformer en lieu d’accueil pour les sinistrés. Cette même vie consacrée est appelée à travailler plus en inter religieux au milieu de tant de défis.

  

        Y aura-t-il des nouveaux Moïse pour libérer ce peuple avec le peuple?