Echos de la Communauté de Saint-Eloy-les-Mines

[Retour]


 

 

Janvier  2017

 

 

Quelques échos de notre communauté de Saint-Eloy-les-Mines, en Auvergne, dans  la Paroisse Sainte Marie en Combrailles aux 34 clochers !...

 

 

     Le nouveau prêtre  a le souci de rejoindre les lieux qui avaient plus que rarement la messe, les gens paraissent apprécier cette initiative et font des efforts en semaine pour participer à l’Eucharistie. De ce fait nous avons moins souvent la messe dans notre oratoire disons public, quand nous l’avons-nous nous retrouvons à 10 ou 15 personnes.

 

     Il y a une recherche à faire pour vivre une vie eucharistique au quotidien sans la messe quotidienne.

 

 

     Cette année notre communauté a été visitée  par des accrocs de santé de trois d’entre nous, hospitalisées chacune plus d’un mois. L’une d’elles   Sr Marie Ambroise, au sortir de l’hôpital a dû rejoindre l’EPHAD Emilie de Villeneuve à Castres, où elle ne reste pas inactive, son énergie et son déambulateur la maintiennent en activité !...

 

Les deux autres Sr Eugénie et Sr Marcela ont repris leurs activités réciproques progressivement.

 

    

Au cours de ces diverses hospitalisations, nous avons senti le soutien fraternel de beaucoup, exprimé par des coups de téléphone, mails et même par une présence physique en la personne de Sr Marie Purification qui est venue nous porter secours malgré une communauté fragilisée.

 

 

Le personnel soignant à domicile ou à l’hôpital a été remarquable, d’humanité, de gentillesse et de professionnalisme.  Il est vrai que les Sœurs ont su être coopérantes, non exigeantes et reconnaissantes, on recueille souvent ce que l’on sème.

 

 

Le Pape François a dit : » Le Christ nous précède dans le monde! il marche avec nous !... Pour aller à la rencontre de chacun en lui offrant la bonté et la tendresse de Dieu ! Qu’à tous, croyants ou loin de la foi puisse parvenir le baume de la miséricorde comme le signe du Règne de Dieu déjà présent au milieu de nous !

 

     Ce va et vient de la bonté et de la tendresse de Dieu a été vécu dans les deux sens : personnel soignant, sœurs et autres malades hospitalisés.

 

Une délicate attention de l’équipe provinciale et l’accord de l’élue ont fait que nous avons la joie d’accueillir Sœur Marie Edouard. A l’annonce de son arrivée les paroissiens se sont réjouis pour nous.     Elle-même va vous dire son ressenti : 

 

« De Saint-Eloy-les Mines, me semble-t-il, je ne  le connaissais que de nom, avec des récits anciens  qui parlaient de ce village comme un lieu très froid où il fallait presque porter des chaussures de skis pour se rendre à l’église. C’est donc accompagnée des Sœurs Eliane Claire et Marie Philomène, toutes deux récemment  affectées à Castres , que j’arrive à Saint-Eloy en ce jeudi 10 novembre dans l’après-midi. Un accueil simple et fraternel par Sr Eugénie et Sr Marcela (Sr  Dominique-Marie étant à Clermont pour une rencontre, à son grand regret de n’être pas arrivée avant) nous montre que nous sommes bien chez nous.

 

     Je renouvelle ici mon grand merci à mes Sœurs de la Communauté de Saint Jacques , celles de la Résidence Emilie de Villeneuve, de la Maison Mère pour les six années de partage et de vie fraternelle.

 

    Mais que dire de mon nouveau lieu de mission ? Assurément pas grand-chose ! Le temps est encore trop court pour donner des impressions valables. Cependant , une chose que je peux dire est ceci : je me suis sentie attendue et accueillie. « Vous êtes la nouvelle Sœur, bonjour » « Ca va, pas trop froid ? » « Contente de vous accueillir » ! « Vous venez de quel pays ? de quelle région ? » « J’espère que vous serez bien » ! « « Est-ce que vous êtes contente d’être venue ? » Le chef de chœur : je vous attends à la chorale,  vous viendrez chanter avec nous ? »

 

    A la messe, le premier dimanche à l’invitation du prêtre je  m’étais  présentée , tout juste quelques phrases suivie d’applaudissements !... c’est bon signe n’est-ce pas ? »

 

 

     Nos activités apostoliques sont réduites en raison de nos possibilités physiques. Néanmoins notre Sœur aînée, Sr Eugénie,  a le charisme du réconfort par courrier, par téléphone. Combien de détresses elle soutient, c’est un « S.O.S. réconfort à domicile.

 

Sr Marcela réconforte, elle aussi , beaucoup de personnes tant au Logement Foyer en face de chez nous, qu’à domicile chez quelques personnes.

 

     Notre maison nous permet d’accueillir dans notre grande salle de communauté différents groupes : catéchisme pour les C.E.1 que j’assure, Mouvement Chrétien des Retraités où  il m’a été demandé cette année d’assurer l’animation spirituelle, l’Equipe St-Vincent de Paul pour un temps de partage et de prière où je participe aussi et comme je l’ai dit notre oratoire est assez grand pour accueillir les personnes qui viennent à la messe en semaine. En hiver c’est bien appréciable, on est au chaud !

 

     Par la prière nous partageons et rejoignons les personnes  par les intentions qu’elles nous confient.

 

     Nous sommes bien unies à toutes, nous vous souhaitons  une « BONNE et SAINTE ANNEE » et le réconfort de sentir la présence du Seigneur, au quotidien dans les moments difficiles et les moments joyeux.

 

« Que la douceur du regard de Marie nous accompagne afin que tous puissent redécouvrir la joie de la tendresse de Dieu ; » Pape François

 

               Bien affectueusement vos Sœurs, Eugénie, Marcela, Marie Edouard , Dominique –Marie.